Paris-Nice

Dan McLay est déçu de ne pas obtenir une meilleure place

Dernière mise à jour : le 8 mars 2017 à 16 h 18 min

Onzième de l’étape du jour sur Paris-Nice, Dan McLay aurait aimé terminer à une meilleure place après avoir pu compter sur le travail de ses coéquipiers. 

En tête du classement des grimpeurs avec Romain Hardy, l’équipe Fortuneo Vital Concept a encore répondu présent ce mardi, mais Dan McLay n’a pas pu faire mieux que 11e. « J’étais bien placé à 2 kilomètres de l’arrivée, mais à 600m j’ai été gêné par des coureurs. C’est de ma faute si je termine seulement 11e. Si j’avais eu la possibilité d’aller plus à gauche, j’aurais peut-être approché d’un Top 5.« 

 Bien aidé par ses coéquipiers tout au long de l’étape, Dan McLay est un peu déçu de ne pas offrir une meilleure place à son équipe, mais dans sa tête il est déjà tourner vers les prochaines étapes. « J’ai de bonnes jambes et mes coéquipiers ont fait un super boulot pendant toute la journée. On remettra ça jeudi. »

« On a fait le maximum pour aider Dan dans le final » déclare Pierre-Luc Périchon, avant de rajouter « on se tourne vers le contre-la-montre de demain. » Sur le contre-la-montre, Pierre-Luc Périchon n’a pas d’objectif particulier. « Je n’ai pas la prétention d’aller jouer les premiers rôles sur ce chrono, donc je vais me faire plaisir malgré la pluie qui est annoncée. Il faut gérer l’effort avant la bosse, ne pas perdre de temps sur le plat mais ne pas arriver cramé avant la bosse. Ensuite, on va tout lâcher dans les 3 derniers kilomètres et faire les comptes au sommet. »

Photo : Equipe Fortuneo-Vital Concept

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus