Photo : ASO/A.Broadway

Greipel fait parler sa pointe de vitesse

André Greipel s’est octroyé la 5e étape de Paris-Nice devant le vainqueur de la 1ère étape Arnaud Démare. Julian Alaphilippe conserve la tête du classement général.

Une finale des sprinteurs était programmée sur l’étape de Bourg-de-Péage, la plus longue de la semaine avec 199,5 kilomètres de route. Les échappés du jour ont résisté aux manœuvres des équipes de sprinteurs jusqu’aux 12 derniers kilomètres, mais c’est bien une explication entre fonceurs qui s’est jouée sur la dernière ligne droite. Spécialiste à la fois par sa puissance et par sa science du placement et par son expertise en matière de timing, André Greipel a placé son accélération au meilleur moment pour devancer sur la ligne Arnaud Démare et le champion des Pays-Bas, Dylan Groenewegen. L’Allemand remporte sa deuxième étape sur Paris-Nice, deux ans après son succès à Saint-Amand-Montrond.

La réaction d’André Greipel

« J’avais de bonnes sensations aujourd’hui. L’arrivée était en léger faux plat avec pas mal de vent. J’ai attendu le bon moment avant de déclencher mon effort. C’était très nerveux dans les 40 derniers kilomètres, toutes les équipes de sprinteurs voulaient être devant. Je suis très heureux d’avoir gagné aujourd’hui sur Paris-Nice »

Partagez !

Dernière mise à jour : le 14 mars 2017 à 23 h 24 min

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus