Photo : K.D.Thorstad

Yates a fait le mur

Le premier volet du triptyque final de Paris-Nice n’a pas bousculé la hiérarchie, mais fourni de précieux enseignements dans la perspective des deux journées à venir.

Engagé dans la défense de son maillot jaune avec une avance qui pouvait sembler confortable, Julian Alaphilippe a été mis en difficulté dans le Mur de Fayence, où il a lâché des secondes face à ses principaux rivaux pour le titre. Pendant que Simon Yates, qui avait eu l’inspiration d’attaquer à 20 km de l’arrivée, allait chercher l’étape en solitaire, les favoris de la Course au soleil se sont départagés dans dernier kilomètre de course. Sergio Henao a signé la plus belle opération en attaquant à la Flamme Rouge. Le champion de Colombie qui avait déjà montré son potentiel explosif en terminant 2ème de la Flèche Wallonne en 2013, a gagné 12’’ sur Julian Alaphilippe et a délogé Gorka Izagirre de la 3ème marche du podium provisoire. Il pointe maintenant à 46’’ du maillot jaune.

Partagez !

Dernière mise à jour : le 14 mars 2017 à 23 h 24 min

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus