Photo : ASO

Et. 11 : Kittel force 5

Le verdict de l’étape de Pau n’a rien d’une surprise… mais la performance de Marcel Kittel n’en rentre pas moins dans la catégorie des exploits. Derrière les trois échappés du jour, l’équipe Quick Step a bénéficié de l’aide des formations Lotto-Soudal et Katusha-Alpecin pour maintenir un écart raisonnable. Le travail a ensuite été millimétré pour reprendre le plus combatif d’entre eux, Maciej Bodnar, à moins de 300 mètres de la ligné d’arrivée. Sur la ligne droite qu’il restait alors à parcourir, Marcel Kittel n’a eu besoin de personne pour faire parler sa puissance et aller chercher une cinquième victoire sur le Tour 2017. L’Allemand est encore loin des records établis en d’autres temps par Charles Pélissier, Eddy Merckx et Freddy Maertens avec 8 bouquets dans la même édition, mais sa collection 2017 le rapproche par exemple des 6 victoires de Mark Cavendish en 2009. Le coureur de Quick Step installe une autre tradition puisque dans les 60 arrivées à Pau, celle de 1977 a été remportée par Dietrich Thurau, celle de 1997 par Erik Zabel… un Allemand tous les vingt ans.

Partagez !

Dernière mise à jour : le 31 juillet 2017 à 20 h 15 min

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus