Photo : ASO

Et. 7 : La passe de trois pour Kittel

Les pronostiqueurs les plus avisés auraient facilement désigné Marcel Kittel comme grand favori de l’étape du jour. En revanche, il n’était pas si évident de repérer son principal rival dans le maillot de Dimension Data, spécialement depuis l’abandon de Mark Cavendish. Et pourtant, c’est Edvald Boasson Hagen qui est venu titiller le sprinteur allemand sur la ligne d’arrivée de Nuits-Saint-Georges, là où étaient plutôt attendus les Démare, Kristoff et Greipel. Le Norvégien, qui s’est déjà imposé à Lisieux et à Pinerolo en 2011 sur des scénarios différents, est passé très près d’un nouveau bouquet face au maître actuel du sprint. Mais la réussite était bien du côté de la puissance : le colosse allemand s’impose pour une poignée de centimètres, remporte une 12e  étape qui le porte à hauteur d’Erik Zabel, le plus victorieux de ses compatriotes sur le Tour jusqu’ici. L’effort ne lui permet toutefois pas de subtiliser le maillot vert à Arnaud Démare… pour le moment.

Partagez !

Dernière mise à jour : le 31 juillet 2017 à 20 h 16 min

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus