Tour de France
Photo : ASO/Alex BROADWAY

Et. 9 : Uran prend sa chevance sur Barguil

Dernière mise à jour : le 31 juillet 2017 à 20 h 16 min

La première et le plus dure des étapes de montagne du Tour de France 2017 a donné lieu à  une explication majeure et à des coups du sort lourds de conséquences. Deux membres du Top 10 du classement général au départ de la course, Geraint Thomas et Richie Porte, ont quitté la course sur chute, tandis que les favoris encore en lice ont donné l’assurance que la bataille est bien engagée. Si Chris Froome a réussi à conserver son Maillot Jaune en mettant en évidence les faiblesses de Nairo Quintana et d’Alberto  Contador, il reste sous la menace de Fabio Aru, qui s’est montré entreprenant tout comme Romain Bardet. Ses deux poursuivants au podium du général n’ont toutefois pas pu empêcher Rigoberto Uran de s’imposer dans un sprint à six pour ponctuer un final haletant. Le Colombien, qui se souvient certainement d’avoir été battu de quelques millimètres sur la Vuelta en 2013 à Aramon-Formigal par Warren Barguil, a pris sa revanche sur le Français en le devançant par une marge tout aussi infime.

Le Top 10 de l’étape

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus