Présenté ce vendredi 5 janvier dans le Morbihan, le Vital Concept Cycling Club n’attend plus qu’une chose, le début de la saison pour en découdre.

Le vendredi 5 janvier 2018 restera une date historique pour le Vital Concept Cycling Club puisque c’est à cette date qu’à une lieu la présentation de l’effectif 2018, le premier de la nouvelle équipe bretonne et son manager Jérôme Pineau. « Il y a de l’émotion ce vendredi soir. On pense, on vit et on respire ce projet depuis longtemps » explique-t-il avant d’avouer avoir « connu de nombreux sentiments. » Mais aujourd’hui, l’ensemble des coureurs ainsi que le staff est « prêt pour performer au plus vite » et pour cela l’équipe débute son troisième stage de préparation en Espagne dès ce samedi, sans Jérôme Pineau qui renfile son costume pour partir à la conquête de nouveaux partenaires pour les années à venir car le projet du Vital Concept Cycling Club est un projet sur le long terme.

De l’émotion il y en avait également chez les coureurs et notamment pour Lorrenzo Manzin qui parle du « début d’une expérience. On attend ce moment depuis un moment et on était impatient de porter ce maillot. » Et comme ses nouveaux coéquipiers, l’ancien coureur de la FDJ est pressé que la saison débute. « Ça y est la saison arrive à grand pas. On a hâte d’en découdre et d’être sur les premières courses » et pour Lorrenzo Manzin, la saison 2018 aura pour objectif de le faire progresser. « J’ai été recruté dans le but de faire gagner des courses mais aussi d’en gagner moi-même et donc de progresser par rapport à la saison dernière » et celui qui n’a pas levé les bras depuis deux ans et sa victoire sur la Roue Tourangelle parle d’un nouveau challenge, « on part dans l’inconnu. »

Et dans chaque équipe il faut un leader et celui du Vital Concept Cycling Club n’est autre que Bryan Coquard. « C’est le rôle qu’on m’a donné pour 2018 » explique celui qui, comme ses coéquipiers, est « prêt à en découdre. » A partir de maintenant, le Vital Concept Cycling Club écrit une nouvelle histoire et selon Bryan Coquard « c’est une nouvelle page qu’on est entrain d’écrire. C’est une naissance, le début d’une aventure. » Et après une année 2017 compliquée, l’ancien coureur de Direct Energie a un objectif : se relancer. « Ca peut se voir dans mes discours et mon comportement, j’ai faim de victoires et j’ai envie de gagner beaucoup de courses pour me prouver que 2017 était un coup d’arrêt dans ma progression. Je veux montrer que le Coquard de 2018 est encore plus fort que celui de 2016. »

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus