Catégorie : Tour de France

  • Et. 21 : Groenewegen première ; Froome vers les sommets

    Après le podium défini à l’issue du contre-la-montre de Marseille,  le Tour de France 2017  s’est achevé sur les Champs-Elysées à Paris sur la victoire finale de Chris Froome, avec 54’’ d’avance sur Rigoberto Uran et 2’20’’ sur Romain Bardet. Le coureur Britannique remporte son quatrième titre sur la Grande Boucle après ses succès obtenus en 2013, 2015  et 2016, et signe également la cinquième victoire pour l’équipe Sky.

  • Et. 18 : Barguil, roi de la montagne

    La première arrivée d’étape jugée au col d’Izoard a consacré le grimpeur le plus spectaculaire de l’édition 2017, qui était déjà vêtu du maillot à pois au moment de prendre le départ de l’étape et qui a donné encore davantage de valeur à sa panoplie en s’imposant pour la deuxième fois de sa carrière sur une étape du Tour de France.

  • Et. 17 : Roglic, le grand saut

    L’étape de Serre Chevalier a occasionné des rebondissements à tous les niveaux. C’est au classement par points que les premiers bouleversements ont été enregistrés, avec l’abandon de Marcel Kittel victime d’une chute après 20 km de course. Le terrain de jeu a ensuite inspiré Alberto Contador, dont la contre-attaque a modelé le scénario de la journée, bien que l’Espagnol ait cédé dans la montée au Galibier à l’assaut décisif de Primoz Roglic.

  • Et. 15 : Jour de première pour Mollema

    a route du Puy-en-Velay a mis les coureurs du Tour dans un état d’esprit conquérant, qui s’est traduit par la formation d’un volumineux groupe d’échappés de 28 coureurs après 60 kilomètres de course. Parmi eux, Warren Barguil a continué de tricoter son maillot à pois, Tony Martin a tenté de rejouer le coup d’un raid solitaire victorieux, mais c’est finalement Bauke Mollema qui a gagné à ce jeu.

  • Et. 14 : Matthews, puissance et timing

    L’étape de Rodez est en passe de devenir l’une des capitales des puncheurs, comme peuvent l’être Huy pour la Flèche Wallonne ou le Cauberg au moment de l’Amstel Gold Race. Pour ce genre de rendez-vous, les favoris sont généralement identifiés.