Soline Lamboley : « Lointek, un très beau défi »

Soline Lamboley : «  »J’ai adoré arriver toute seule et pouvoir savourer ma victoire… » © Elen Rius

[dropcap]C[/dropcap]inq mois après avoir remporté le titre de championne de France Juniors, Soline Lamboley s’est confiée à www.lactuducyclisme.fr pour tirer un bilan de sa saison 2014 et parler de l’avenir et notamment de son transfert chez Lointek. 

Après avoir remporté en solitaire le titre de championne de France Juniors à la fin du mois d’août à St Omer, ville hôte des championnats de France de l’avenir 2014, la jeune Soline Lamboley a pris la destination de Ponferrada à la fin du mois de septembre pour participer aux championnats du Monde où elle terminera à la 25e place, mais comme elle expliqua à l’issue de la course en ligne « je n’avais pas vraiment les bonnes jambes. J’ai tout de même espéré que cela se débloquerait au fil des tours, mais non. »

De retour chez elle à l’issue du championnat du Monde, Soline Lamboley en a « profité pour couper un peu », et elle a également profité de cette période de repos pour « m’installer à St Quentin en Yvelines où je suis étudiante en faculté de biologie depuis la rentrée. » En plus d’un changement de vie au niveau scolaire, Soline Lamboley a connu un second changement puisque depuis le mois de septembre « je suis membre du collectif piste de l’équipe de France ».

Actuellement licenciée à l’AC Bisontine, la championne de France Juniors a fait le choix de rejoindre l’équipe espagnole Lointek. Elle explique qu’elle a fait ce choix pour « pouvoir progresser rapidement sur les courses internationales et que je  vais également pouvoir emmagasiner de l’expérience aux côtés des professionnels comme Fanny Riberot, également membre de l’équipe espagnole. De plus, le projet proposé par Lointek m’a séduit du fait qu’il me permettra de conjuguer la route et la piste »

Pendant cette période hivernale, Soline Lamboley ne fait plus de cyclo-cross puisqu’elle se consacre pleinement à la piste depuis cinq ans. Comme elle l’explique « je participe à de nombreuses épreuves sur piste cette année, mais si l’occasion venait à se présenter je ne serais pas contre de prendre le départ d’un cyclo-cross pour m’amuser mais aussi voir mon niveau par rapport aux autres ».

Pour la saison 2015, sa première chez les Espoirs, Soline Lamboley explique qu’elle « a beaucoup d’ambitions, même si je n’arrive pas à me poser des objectifs. Je sors tout juste des rangs Juniors et je ne connais pas encore le monde Élites. Cette année me servira surtout à progresser au maximum. »

© Elen Rius

Au moment de tirer un bilan de la saison écoulée, Soline Lamboley raconte que son meilleur souvenir est et restera sans aucun doute le championnat de France Juniors. « J »ai adoré arriver toute seule et pouvoir savourer ma victoire. Récemment j’ai trouvé une photo où l’on me voit de dos après avoir passé la ligne d’arrivée. En zoomant, j’ai pu remarquer que j’avais des frissons et cela m’a fait sourire. C’était vraiment un très bon moment ».


Propos recueillis par Ronan Houssin – @ronanhoussin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus