#1 – Lannilis : Charlot, c’est du sérieux !

Actualites Trophée Madiot

Dans la lignée de Romain Guillemois, premier vainqueur du Trophée Madiot à Lannilis en 2007, et Clément Betouigt-Suire, lauréat au même endroit il y a deux ans, un troisième Aquitain a inscrit son nom palmarès de la prestigieuse épreuve cadets disputée en ouverture du Tro Bro Leon : Victor Charlot, qui était l’an passé le partenaire de Nicolas Boudat pour l’obtention de la médaille de bronze du championnat de France à l’américaine.

Le coureur du VCP Langon se forme sur piste mais il a également bien passé le ribin (chemin empierré) qui fait la particularité de cette épreuve d’ouverture du Trophée Madiot-Crédit Mutuel. Il s’est dégagé en solitaire après le franchissement de la difficulté pour la dernière fois, à un kilomètre du but. « Je ne pensais pas m’illustrer ici, a-t-il admis à l’arrivée, car mercredi je ne me sentais pas très fort au régional sur piste. »

Mais il a finement joué le coup tactiquement en évitant de se disperser trop tôt afin de conserver suffisamment de forces pour le final. « Je n’avais pas d’objectif de classement mais un objectif de placement », déclara-t-il avec subtilité. Le coureur de St-Martin-de-Sescas avait aussi l’expérience des courses de ce niveau. D’autres que lui se sont chargés d’animer la course : Victor Marc Martin (Laval) dès le deuxième tour, Lucas Grolier (CR Pouzauges) qui a couvert les quatrième et cinquième tours en solitaire. A mi-course, l’Alsacien Jérôme Heinis et l’Appaméen Guillaume Gay ont également secoué le peloton avant que Lucas Boniface (UC Condat) effectue un cavalier seul très ambitieux. Mais le champion de France Donavan Grondin, toujours bien placé, veillait au grain. Le peloton s’est regroupé à l’amorce du dernier tour et, de fait, à la cloche, Victor Charlot était déjà celui qui faisait mal aux jambes des poursuivants. Il a réussit à s’isoler au bon moment et à résister au peloton très amaigri par l’allure soutenue (38,855km/h de moyenne) et réglé par deux Bretons, Victor Guernalec et Hugo Le Floc’h, tandis que le quatrième, le Marseillais Hugo Walkowiak, qui est un petit cousin de Roger, le vainqueur du Tour de France 1956, a obtenu une quatrième place qui marque le début d’une histoire d’amour avec le Trophée Madiot tant il semblait enchanté par son déplacement à Lannilis ! 

Cinquième, Donavan Grondin conserve également toutes ses chances dans une série qui est partie sur les chapeaux de roue. La deuxième manche, comportant un contre-la-montre et une course en circuit, aura lieu à Châteaubriant (Loire-Atlantique) le 1er mai. Le Trophée Madiot-Crédit Mutuel est également à suivre sur www.twitter.com/tropheemadiot et www.facebook.com/tropheemadiot.

Classement de la première manche à Lannilis :

1.      Victor Charlot (VCP Langon), les 52,8km en 1h21’32’’ (moy. : 38,855km/h)
2.      Victor Guernalec (VC Châteaulin)
3.      Hugo Le Floc’h (OC Locminé)
4.      Hugo Walkowiak (Vitrolles VC)
5.      Donavan Grondin (SC St-Andréen)
6.      Maxime Jolly (VC Challans)
7.      Pierre-Emmanuel Dubois (Redon OC)
8.      Gauthier Navarro (VS Narbonne)
9.      Erwan Soulie (Villeneuve C.)
10.  Benjamin Guilloux (UC Pays de Josselin)
11.  Nathan Vandepitte (Albi VS)
12.  Lucas Boniface (UC Condat)
13.  Mario Jehanno (OC Locminé)
14.  Lucas Grolier (CR Pouzauges)
15.  Yaël Thomine (VCSt-Lô-Pont-Hébert)

Partagez !