Dans cinq régions en 2017

Créé en 2004 au Bourg d’Iré (Maine-et-Loire), épicentre des Pays de la Loire où Marc Madiot avait remporté sa première course cadets en 1975, le Trophée Madiot a récompensé les lauréats de sa treizième édition vendredi soir à Laval (Mayenne) au siège de la fédération du Crédit Mutuel.

Créé en 2004 au Bourg d’Iré (Maine-et-Loire), épicentre des Pays de la Loire où Marc Madiot avait remporté sa première course cadets en 1975, le Trophée Madiot a récompensé les lauréats de sa treizième édition vendredi soir à Laval (Mayenne) au siège de la fédération du Crédit Mutuel. La participation moyenne au cours des sept manches (à Lannilis, Châteaubriant, Locminé, Renazé, Saint-Martin-de-Landelles et Laval) a atteint le record de 139. 

Nathan Vandepitte, premier vainqueur licencié en Midi-Pyrénées, Louka Pagnier, deuxième alors qu’il est cadet première année, et Maxime Jolly ont reçu entre autres un vélo Lapierre de l’équipe FDJ, un superbe trophée et un exemplaire du Grand Livre du Cyclisme Français. Ils se sont vu octroyer également pendant deux ans une formation diplômante destinée à les aider à concilier études et cyclisme. 

À ce titre, la soirée a été marquée par l’intervention de Joseph Verrier, vainqueur du Trophée Madiot 2010 et premier bénéficiaire de la bourse du Crédit Mutuel. Il poursuit de brillantes études en kinésithérapie et a gardé un souvenir ému de ses années en cadets au Team 94 villeneuvoise. Le club de l’Ile-de-France a été salué pour la constance de son action d’encadrement et pour sa fidélité au Trophée Madiot.

En présence de Marc et Yvon Madiot, les organisateurs ont annoncé le calendrier prévisionnel de la quatorzième édition en 2017, qui verra pour la première fois la série se disputer sur cinq régions avec une première en Centre-Val de Loire : l’ouverture du bal, le 2 avril, en ouverture de la Roue tourangelle, épreuve de la coupe de France PMU.

Partagez !