Et. 5 : Bauhaus domine les français

Phil Bauhaus, a pris le dessus sur la crème des sprinteurs et remporté sa première victoire de prestige. Démare, Kristoff ou encore Bouhanni n’ont rien pu faire pour contenir l’accélération de Phil Bauhaus dans les 250 derniers mètres.

Criterium du Dauphine 2017 - 08/06/2017 - Etape 5 - La Tour-de Salvagny / Macon (175;5km). Photo : ASO/A.Broadway

Mâcon avait vu triompher en 2011 une jeune sprinteur allemand qui s’était déjà révélé deux jours plus tôt en s’imposant à Lyon. John Degenkolb se révélait alors comme l’un des sprinteurs qui comptent, en tant que néo-professionnel, à l’âge de 22 ans. C’est exactement au même âge que l’un de ses héritiers, Phil Bauhaus, a pris le dessus sur la crème des sprinteurs et remporté sa première victoire de prestige. Sur la route de Mâcon, les formations des meilleurs finisseurs n’ont pas laissé d’espoir à l’échappée du jour, dans laquelle Koen Bouwman a tout de même pris la tête du classement des grimpeurs. Mais dans le final, les Démare, Kristoff ou encore Bouhanni n’ont rien pu faire pour contenir l’accélération de Phil Bauhaus dans les 250 derniers mètres.

La réaction de Phil Bauhaus

«Je suis très heureux. Depuis quelques jours, je sentais que mes jambes répondaient plutôt bien. Le fait de gagner aujourd’hui à Macôn le confirme. Devancer des sprinteurs comme Bouhanni, Demare ou même Kristoff est certes remarquable, et peu de monde m’attendait à ce niveau, mais je savais que j’en étais capable. Ce succès est assurément le plus beau de ma carrière ».  

Partagez !