Un quatrième cas de cas de dopage chez Astana

Actualites
Victor Okishov lors du Triptyque des Monts et Châteaux 2014. © Jérémy Jännick

[dropcap] L'[/dropcap]équipe Astana fait de nouveau parler d’elle suite à une nouvelle affaire de dopage. Après les frères Iglinskiy et Illya Davidenok, Victor Okishev a été contrôlé positif aux anabolisants lors des championnats d’Asie disputés à la fin du mois de mai. L’UCI a publié un communiqué de presse pour annoncer sa suspension provisoire.

Après Maxim et Valentin Iglinskiy, positifs à l’EPO, et Illya Davidenok, pris après avoir pris des stéroïdes anabolisants androgènes, Victor Okishev a été contrôlé positif aux anabolisants. Tandis que les frères Iglinskiy appartiennent à l’équipe Pro Tour d’Astana, Illya Davidenok et Victor Okishev sont membres de la formation Astana Conti, sorte d’équipe réserve où les jeunes talents kazakhs peuvent faire leurs gammes avant de rejoindre l’équipe professionnelle.

Contrôlé positif le 24 mai dernier lors des championnats d’Asie, au cours desquelles il a remporté le titre national Espoirs lors du contre-la-montre, Victor Okishev a été suspendu à titre provisoire. Le jeune coureur de 20 ans peut toute fois demander l’examen d’un second échantillon. Mais ce nouveau contrôle positif jette d’ores et déjà un nouveau voile sombre sur la crédibilité d’Astana, équipe de Vincenzo Nibali, vainqueur du dernier Tour de France.

L’équipe dirigé par Alexandre Vinokourov a été entendu par l’UCI le 6 novembre, et une décision concernant la présence ou non d’Astana dans le World Tour en 2015 sera prise d’ici une quinzaine de jours.

Partagez !