Ultime répétition avant le Tour de France

L’édition 2015, qui débutera et se conclura en Savoie, proposera à travers neuf départements une sélection d’ascensions en mesure de satisfaire tant les purs grimpeurs que les baroudeurs les plus aventureux. La 67ème édition du Critérium du Dauphiné s’écrira du 7 au 14 juin au fil d’un parcours exigeant ponctué par quatre arrivées en altitude et de nombreux clins d’œil à la Grande Boucle, à commencer par un contre-la-montre par équipe et une étape (Digne-les-Bains > Pra-Loup) strictement identique à celle du Tour de France 2015.

Le parcours du Critérium du Dauphiné a été dévoilé aujourd’hui à Lyon, en présence de Jean-JackQueyranne, président du Conseil régional Rhône-Alpes, et de Christian Prudhomme, directeur du Cyclisme d’Amaury Sport Organisation. L’édition 2015, qui débutera et se conclura en Savoie, proposera à travers neuf départements une sélection d’ascensions en mesure de satisfaire tant les purs grimpeurs que les baroudeurs les plus aventureux. La 67ème édition du Critérium du Dauphiné s’écrira du 7 au 14 juin au fil d’un parcours exigeant ponctué par quatre arrivées en altitude et de nombreux clins d’œil à la Grande Boucle, à commencer par un contre-la-montre par équipe et une étape (Digne-les-Bains > Pra-Loup) strictement identique à celle du Tour de France 2015.

C’est autour d’Albertville, sur un circuit court et bosselé qui pourrait donner des idées aux fuyards capables de supporter six fois le passage de la côte du Villard (1,2 km à 8,7%), que débutera la 67ème édition du Critérium du Dauphiné. Lors des premiers jours de course, les projets des sprinters seront soumis aux ambitions des baroudeurs, qui tenteront probablement de profiter du vent et d’un parcours tortueux en arrivant dans les Dombes à l’occasion de la 2ème étape. Dans la Loire, le contre-la-montre par équipe, qui n’a plus été au programme de l’épreuve depuis 1980, sera réintroduit cette année et donnera aux équipes (qui auront en tête le chrono de Plumelec, le 12 juillet prochain) l’opportunité de tester leurs automatismes sur un parcours roulant de 24,5 km.

La longue route menant sur près de 228 km les coureurs vers Sisteron (le 10 juin) ouvrira une seconde partie de course qui laissera place à des pentes sévères devant permettre aux grimpeurs les plus incisifs de se distinguer. Dès le jeudi 11, les hommes forts devront nécessairement se découvrir sur une étape qui ne laissera pas insensibles ceux qui auront déjà l’esprit un peu tourné vers le mois de juillet… La 5ème étape, en tous points identiques au 17ème acte du Tour de France 2015, proposera en effet un final éprouvant, qui passera par le col d’Allos et sa descente vertigineuse avant d’aborder la montée vers Pra-Loup, où Bernard Thévenet, double vainqueur du Tour de France, et directeur de l’organisation du Critérium du Dauphiné, avait détrôné Eddy Merckx il y a tout juste 40 ans. Le retour en Rhône-Alpes le vendredi 12 sera marqué par cinq difficultés principales, dont le col du Rousset et les 2 kilomètres d’ascension vers Villard-de-Lans, en préambule d’un week-end qui laissera peu de place à l’observation pour les prétendants à la victoire finale.

Après les 30 premiers kilomètres de plat d’une courte 7ème étape, le peloton abordera une succession de cinq ascensions exigeantes, parmi lesquelles les cols de la Croix Fry (11,2km à 7%) et des Aravis, qui feront office de premier tamis avant la redoutable côte des Amerands (2,7km à 11,2%), puis la montée finale vers Saint-Gervais-les-Bains. Le lendemain, il faudra attendre les inédits et spectaculaires lacets de Montvernier, également au programme de la 18e étape de la Grande Boucle, pour voir la route s’élever de nouveau. Comme l’année passée,où l’Américain Andrew Talanski avait renversé la course le dernier jour, au détriment d’Alberto Contador et de Christopher Froome, il y aura ainsi fort à parier que le classement général se jouera jusque sur les hauteurs de Modane, à l’occasion de la dernière étape.

Les étapes du Critérium du Dauphiné 2015

  • Dimanche 7 juin, étape 1 : Ugine > Albertville, 132 km

  •  Lundi 8 juin, étape 2 : Le Bourget-du-Lac > Parc des Oiseaux Villars-les-Dombes, 173 km

  •  Mardi 9 juin, étape 3 : Roanne > Montagny, 24,5 km (C.l.m. par équipe)

  • Mercredi 10 juin, étape 4 : Anneyron – Porte de DrômArdèche > Sisteron, 228 km

  • Jeudi 11 juin, étape 5 : Digne-les-Bains > Pra-Loup, 161 km

  • Vendredi 12 juin, étape 6 : Saint-Bonnet-en-Champsaur > Villard-de-Lans – Vercors, 183 km

  • Samedi 13 juin, étape 7 : Montmélian > Saint-Gervais Mont Blanc, 155 km

  • Dimanche 14 juin, étape 8 : Saint-Gervais Mont Blanc > Modane Valfréjus, 156,5 km

Partagez !