Froome pour des retrouvailles… Tour de France Saitama Criterium

©ASO

Fidèle depuis la première édition du Tour de France Saitama Criterium, le Maillot Jaune 2015 a choisi de conclure à nouveau sa saison au Japon. Il y retrouvera le 24 octobre prochain ses rivaux du mois de juillet et même d’août, parmi lesquels figurent Joaquim « Purito »Rodriguez, Rafal Majka, John Degenkolb ou Romain Bardet…

©ASO
©ASO

[dropcap]I[/dropcap]l s’est montré incontournable et indépassable sur le Tour de France 2015. Après avoir signé son deuxième succès sur la plus grande course du monde, Chris Froome terminera à nouveau sa saison sur le Tour de France Saitama Critérium, où il a pris de bonnes habitudes depuis son premier succès lors de sa victoire dans la 100ème édition. Si le leader de l’équipe Sky a dû quitter la Vuelta a España sur blessure, il a néanmoins assuré aux organisateurs que son travail de rééducation serait achevé pour son traditionnel rendez-vous au Japon. A défaut de combattre avec des sumos, Froome pourra surtout retrouver dans le peloton les adversaires qu’il a dominés sur le Tour, et qui se sont ensuite illustrés en Espagne. C’est le cas de Joaquim Rodriguez, double vainqueur d’étape sur le Tour et 2ème de la Vuelta ; ainsi que de Rafal Majka, 1er de l’étape pyrénéenne de Cauterets et monté sur le podium final de la Vuelta à Madrid (3ème).

 Les acteurs du Tour 2015 ont suivi des trajectoires différentes, mais plusieurs vainqueurs d’étapes se retrouveront sur le circuit urbain de Saitama. Ainsi, Simon Geschke, le rouleur qui s’est improvisé montagnard à Pra-Loup, pourrait aussi surprendre au Japon, même si son coéquipier John Degenkolb sacré au printemps sur Milan – San Remo et Paris-Roubaix, présente tous les arguments pour débouler en force comme Marcel Kittel l’année dernière. L’atmosphère de Grande Boucle qui se répand sur Saitama devrait aussi donner aux coureurs français le panache qu’ils ont montré à leurs supporteurs en juillet. Alexis Vuillermoz, vainqueur à Mûr-de-Bretagne, et Romain Bardet, descendeur virtuose dans la plongée sur Saint-Jean-de-Maurienne, ont bel et bien pris rendez-vous. Ils auront toutefois à composer avec les héros locaux : si Yukiya Arashiro et Fumiyuki Beppu n’étaient pas de la fête cet été, ils pourraient tout à fait s’inspirer de l’exploit de leurs homologues rugbymen, tombeurs de l’Afrique du Sud pour leur premier match de coupe du monde en Angleterre. Chris Froome n’a qu’à bien se tenir !

Partagez !

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.