Les stars de la route défient les champions de la piste

Les 18 et 19 novembre prochains, le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines accueillera le week-end d’ouverture de la « Revolution Champions League » 2016. Sur cette piste de référence s’affronteront les figures mondiales du cyclisme sur piste et du cyclisme sur route d’aujourd’hui et de demain, lors d’une compétition unique.

Les 18 et 19 novembre prochains, le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines accueillera le week-end d’ouverture de la « Revolution Champions League » 2016. Sur cette piste de référence s’affronteront les figures mondiales du cyclisme sur piste et du cyclisme sur route d’aujourd’hui et de demain, lors d’une compétition unique.  

Les spectateurs vivront en direct un face-à-face inédit en France entre médaillés mondiaux et olympiques sur piste et quelques uns des meilleurs coureurs sur route du monde. Sept équipes professionnelles UCI World Tour ont déjà confirmé leur présence au Vélodrome National :

  • Cannondale-Drapac
  • Giant-Alpecin
  • Lampre-Merida
  • LottoNL-Jumbo
  • Orica-BikeExchange
  • Team Sky
  • Trek-Segafredo
Pierre Rolland : “Une opportunité fantastique pour le cyclisme français

Cannondale-Drapac est l’une des sept équipes qui prendront part à ce week-end d’ouverture parisien. Même s’il ne participera pas au tournoi, le leader français de la formation Pierre Rolland attend avec impatience la venue de la Revolution Champions League en France. « J’ai hâte de pouvoir venir supporter mes coéquipiers », a-t-il commenté. « Le concept est vraiment enthousiasmant et c’est une opportunité fantastique pour le cyclisme français, et pour son Vélodrome National, que d’accueillir un événement comme celui-ci ».
Le Team Sky a, quant à lui, déjà officialisé son effectif pour la Revolution Champions League : Geraint Thomas et Peter Kennaugh, champions olympiques de poursuite par équipe 2012 ; Elia Viviani, champion olympique en titre de l’omnium ; Vasil Kiryienka, champion du monde en titre du contre-la-montre ; Ben Swift, Luke Rowe ou encore Ian Stannard seront de la partie.

Les Revolution Series : un programme complet, révélateur de champions

Si cet affrontement « Route contre Piste » sera au coeur de l’événement, le public retrouvera aussi tout au long de ces deux journées le meilleur de la compétition sur piste, avec des épreuves de sprint ouvertes aux coureurs de catégorie Elite (hommes et femmes), ainsi qu’une compétition Elite femmes autour des disciplines d’endurance. Un programme complet donnera à tous les champions de la piste l’opportunité de s’exprimer.

Samedi 19 novembre, lors de la session du soir, un tournoi  « Future Stars » constitué de trois épreuves (scratch, élimination et 6 lap dash) sera ouvert aux meilleurs Juniors français (masculins et féminins) qui auront ainsi l’opportunité unique de se mêler à l’élite du cyclisme mondiale. Cette compétition « Future Stars » permettra au public de découvrir une génération brillante de jeunes pistards qui porteront peut-être les couleurs de la France lors des prochaines olympiades.

Les deux manches « Revolution Champions League » suivantes auront lieu à Manchester  (25-26 novembre) et à Londres (2-3 décembre).

Partagez !