27 novembre 2020

Championnats de France : Julian Alaphilippe : “Je ne pouvais pas faire grand chose de plus”

Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) a terminé 3e des championnats de France. Photo : Ronan Houssin

Troisième des championnats de France disputés à Grand-Champ dimanche 23 août 2020, Julian Alaphilippe a donné le maximum.

Annoncé comme l’un des favoris des championnats de France disputés à Grand-Champ (Morbihan) dimanche 23 août 2020, Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick – Step) a tenté sa chance dans les derniers kilomètres de l’épreuve, en vain. “Je ne pouvais pas faire grand chose de plus sur un circuit très sélectif, a-t-il réagi lors de la conférence de presse. C’était une course usante mais pas si difficile pour faire la différence.”

Bien lancé par Florian Sénéchal dans la dernière bosse du circuit, Julian Alaphilippe avoue avoir “donné le maximum sans jamais réussir à creuser. J’étais à bloc. J’ai produit un effort très violent dans la bosse et après, malheureusement, il y avait vent de face. Avec Florian Sénéchal, on a fait ce qu’on a pu avec nos moyens. Ça fait quand même plaisir d’avoir pesé dans la course au final. Je savais que Florian Sénéchal était en très grande forme. On a vu dans le final ce qu’il a fait pour moi. C’est incroyable, il a vraiment fait mal à tout le monde.”

“Je croyais à la victoire, j’ai donné le maximum mais ça n’a pas suffit”

Le coureur de Deceuninck – Quick – Step savait qu’Arnaud Démare (Groupama-FDJ) “était en grande forme. Il enchaîne les victoires et c’est une belle manière de s’imposer après avoir roulé toute la journée. Arnaud avait une équipe autour de lui. Il était le grand favori et ils ont assumé et peuvent être très contents d’eux.”

Troisième de l’épreuve au terme d’une journée “usante” alors qu’il était annoncé comme l’un des favoris de l’épreuve, Julian Alaphilippe explique “n’avoir aucun regrets” de terminer à cette place même s’il a pensé au titre. “Je croyais à la victoire, mais j’ai vu que ça allait être compliqué dans le dernier kilomètre. J’ai donné le maximum et ça n’a pas suffit. J’ai dû faire avec le vent de face et un Arnaud Démare très fort qui revenu avec Bryan Coquard.” Quand ils sont revenus sur lui à 1,5 km de l’arrivée, le coureur de Deceuninck – Quick – Step savait qu’il ne pourrait rien faire face à eux. “Je savais que les deux coureurs étaient très rapides et que c’etait plié.”

“Je vais prendre le Tour de France au jour le jour”

Concernant la suite de la saison et le Tour de France, celui qui avait porté le maillot jaune lors de la dernière édition explique : “C’est une saison particulière avec une préparation particulière pour tous les coureurs. Je pense que je suis quand même pas trop mal. Je me suis fait plaisir en fin de Dauphiné et je pense avoir bien récupéré cette semaine. Je vais bien récupéré aujourd’hui et le Tour de France, je vais le prendre au jour le jour.”

 

 

Partagez !