27 novembre 2020

Championnats de France : Rémi Cavagna : “Je me suis fait peur dans deux ou trois virages”

Rémi Cavagna (Deceuninck – Quick Step) a remporté le titre de champion de France du contre-la-montre. Photo : Ronan Houssin

Rémi Cavagna  (Deceuninck – Quick Step) a remporté l'épreuve du contre-la-montre Hommes Élite disputé vendredi 21 août 2020 à Grand-Champ (Morbihan). Il a devancé deux coureurs de la Groupama-FDJ, Benjamin Thomas et Bruno Armirail.

Rémi Cavagna  (Deceuninck – Quick Step) a remporté l’épreuve du contre-la-montre Hommes Élite disputé vendredi 21 août 2020 à Grand-Champ (Morbihan). Il a devancé deux coureurs de la Groupama-FDJ, Benjamin Thomas et Bruno Armirail.

Lui qui avait terminé à la cinquième place l’an dernier, le cycliste de l’équipe (Deceuninck – Quick Step) avait repéré le circuit à deux reprises. “Le parcours me convenait », a-t-il expliqué. Le jeune coureur de 25 ans savait qu’il pouvait « gagner du temps sur les 6 derniers kilomètres avec le vent défavorable ».

Ayant terminé la course en 54 minutes et 42 secondes, il a expliqué être « parti très vite, mais avec le vent, j’ai parfois perdu le contrôle du vélo, je me suis fait peur dans deux ou trois virages.”

“Je me bats tous les jours pour atteindre mes objectifs”

«Un championnat, c’est une course sur un jour. Il suffit d’avoir de mauvaises jambes pour tout rater donc c’est beau de gagner le titre. Il y a plus de moments difficiles que de moments heureux et je me bats tous les jours pour atteindre mes objectifs » a reconnu un Rémi Cavagna content de sa victoire.

Maintenant place à de nouveaux objectifs pour lui, notamment sur le championnat d’Europe (24 août), le Tour du Poitou-Charentes (du 27 au 30 août) puis sur le Tour d’Italie (du 3 au 25 octobre).

Le nouveau champion de France du chrono sera « fier de porter ce maillot » sur ces prochaines courses. Il pense que cela va lui  « donner encore plus de confiance sur les chronos.»

“Je n’ai pas de regrets, j’ai tout donné”

Sacré champion de France du contre-la-montre l’an dernier en Loire-Atlantique, Benjamin Thomas se dit « déçu. Toutefois, je n’ai pas de regrets, j’ai tout donné.”

Son objectif initial était les Jeux Olympiques, mais suite au report de ceux-ci en 2021, il s’est retourné vers les championnats de France et termine donc à six secondes du vainqueur.

Troisième, Bruno Armirail était lui aussi “un peu déçu. Je n’ai jamais fait de podiums chez les pros. Rémi et Benjamin étaient largement au-dessus”, reconnaît le coureur de la Groupama-FDJ.

Partagez !