21 septembre 2020

Gand-Wevelegem : Sylvain Chavanel “Vraiment limite pour la sécurité des coureurs”

Sylvain Chavanel

Disputé avec des conditions météorologiques dantesques, la 77e édition de Gand-Wevelegem seulement 39 coureurs ont trouvé la force de franchir la ligne d'arrivée. Après avoir tenté un baroud d'honneur, Sylvain Chavanel a terminé à la 20e position et dans un communiqué de presse adressé par son équipe, il exprime le fait qu'avec les conditions météorologiques la sécurité des coureurs n'étaient pas assurés.

Disputé avec des conditions météorologiques dantesques, la 77e édition de Gand-Wevelegem seulement 39 coureurs ont trouvé la force de franchir la ligne d’arrivée. Après avoir tenté un baroud d’honneur, Sylvain Chavanel a terminé à la 20e position et dans un communiqué de presse adressé par son équipe, il exprime le fait qu’avec les conditions météorologiques la sécurité des coureurs n’était pas assuré.

[dropcap]L[/dropcap]e champion du France du contre-la-montre Sylvain Chavanel a expliqué que Gand-Wevelegem “est une classique qui a toujours offert des conditions difficiles en raison des conditions météo. Mais cette année, c’était vraiment limite avec le vent et la sécurité des coureurs n’était plus assurée. Personnellement, j’avais de bonnes sensations mais la chance n’était pas de mon côté. J’ai crevé au moment où les premières bordures se sont formées. J’ai réussi à remonter de groupe en groupe pour atteindre le premier. Mais j’ai éprouvé le besoin de souffler et de me ravitailler au premier passage du Kemmel. Et je ne suis pas arrivé à prendre le sillage des meilleurs. Ensuite, j’ai voulu tenter ma chance en espérant que d’autres coureurs se joignent à moi mais en vain. La forme est bonne mais il me manque quand même un petit plus pour le sprint. Reste qu’il y a de l’espoir pour le Tour des Flandres et Paris-Roubaix.»

Partagez !