Orica-GreenEDGE comptera sur Keukeleire et Hayman Tour des Flandres

Jens Keukeleire se verrait bien lever les bras lors du Tour des Flandres.

Après avoir pris le départ de Gand-Wevelegem dimanche dernier, l’équipe Orica-GreenEDGE sera au départ de la course « la plus dure de l’année » ce dimanche. Pour pouvoir bien figurer, l’équipe australienne sera composée de huit coureurs jeunes et talentueux, et après les forfaits de Fabian Cancellara et Tom Boonen, de nombreux coureurs peuvent prétendre s’imposer dimanche après les 264 km de course.

[dropcap]S[/dropcap]elon Matt Wilson, directeur sportif d’Orica-GreenEDGE dimanche, « il y aura sans doute un petit groupe de coureurs à l’avant pour se disputer la victoire. » L’équipe aura comme leader Jens Keukeleire et Matt Hayman et d’après leur directeur sportif « ils ont certains attributs que certains des meilleurs coureurs du peloton. Et avec l’absence de Fabian Cancellara et Tom Boonen, la course sera ouverte et très disputée. »

Malgré le fait que le parcours ne soit pas à l’avantage des deux leaders d’Orica-GreenEDGE, « la façon dont la course se déroulera sera déterminante et de nombreux scénarios vont pouvoir se produire. Nous avons une équipe tournée vers l’avenir et un top 10 serait un excellent résultat et sorte de succès. »

Jens Keukeleire et Matt Hayman pourront compter sur la puissance de Luke Dubridge et Sam Bewley, sur les spécialistes des classiques à savoir Mitch Docker, Leigh Howard et Adam Blythe, l’équipe sera complété par le néo-pro Magnus Cort.

Partagez !

Dernière mise à jour : le 3 avril 2015 à 17 h 43 min

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.