©Ronan Houssin

Et. 20 : Christopher Froome craint le public

Actualites

Encore pris à partie par des spectateurs lors de l’étape arrivant à La Toussuire, le maillot jaune Christopher Froome a annoncé que le nombreux public attendu ce jour dans la montée de l’Alpe d’Huez le rend nerveux.

©Ronan Houssin
©Ronan Houssin

[dropcap]S[/dropcap]ix jours après l’affaire du jet d’urine, Christopher Froome a de nouveau été victime de l’hostilité de certains spectateurs lors de l’étape disputé hier. Les images fournies par France Télévision ont d’abord montré un homme adressant un bras d’honneur au maillot jaune, et dans la montée finale vers La Toussuire, un homme a craché sur le britannique du Team Sky.

A l’arrivée de l’étape, Christopher Froome a affirmé ne rien avoir remarqué mais il a quand même voulu réagir.  «Nous sommes des êtres humains avant d’être des sportifs. Les gens doivent s’en souvenir. On ne peut pas venir à une course de vélo pour cracher sur les gens, frapper les gens et leur jeter de l’urine. C’est inacceptable à tout point de vue.»

Concernant l’étape du jour et la mythique montée vers l’Alpe d’Huez, le maillot jaune a reconnu avoir une certaine appréhension quant au comportement du public qui sera très nombreux. «Tout le monde sera un peu sur ses gardes. Une foule nous attend. Les gens sont là depuis plusieurs nuits en train de faire la fête, a-t-il souligné. Quand on sera dans la montée, ils seront à fond donc tout le monde est un peu nerveux. Il faut espérer que l’enthousiasme du public n’affecte pas la course.»

Partagez !