Typhaine Laurance veut se « faire plaisir »

Sacrée championne de France Juniors au mois d’août dernier, Typhaine Laurance s’est confié à www.lactuducyclisme.fr pendant son stage avec l’équipe de France.

Typhaine Laurance a remporté le titre de championne de France Juniors cet été. ©Elen Rius

En plein de stage de préparation avec l’équipe de France à La Londe des Maures, Typhaine Laurance se remémore la saison 2016, et à ce sujet elle déclare « 2015 a été ma plus belle année du début à la fin ! » En effet, Typhaine Laurence a réalisé son rêve en devenant « championne de France. » Aussi à l’aise sur la piste que sur la route, la jeune Bretonne a participé aux championnats d’Europe sur piste à Athènes où elle a « terminé 3ème en poursuite par équipes », et au mois de septembre, elle a pris l’avion direction « les Etats-Unis pour les championnats du Monde sur route. » Pour sa première année dans les rangs Juniors, Typhaine Laurance explique avoir « beaucoup appris » sur elle-même. « Cette saison 2015 a été parfaite ! »

Durant l’hiver, la jeune demoiselle a pris le départ de « 3 ou 4 cyclo-cross, sans pression », et elle a également participé à « un stage dans les Landes avec ma DN la Breizh Ladies, puis actuellement à La Londe des Maures avec l’équipe de France », celle qui porte les couleurs de l’EC Quéven a débuté sa saison le week-end dernier lors d’une course avec les 3e catégories, mais elle ne cache pas le fait de ne pas être « au top«  de sa forme.

La championne de France Juniors veut d’abord se « faire plaisir cette saison » et profiter de son « beau maillot tricolore. » D’un point de vue sportif, Typhaine Laurance souhaite « bien figurer lors des manches de la coupe de France et au championnat de France », et elle n’est pas contre la participation à « des épreuves avec l’équipe de France » alors il ne serait pas étonnant d’entendre ou voir régulièrement le nom de Typhaine Laurance au cours de cette saison…

Celle qui avait donné le départ de la dernière manche de la coupe du Monde féminines à Plouay seulement quelques semaines après avoir obtenu le maillot tricolore explique que « le fait de porter le maillot bleu-blanc-rouge rajoute de la pression supplémentaire. On n’est pas championne de France tous les jours ! Maintenant c’est une pression positive et je veux me faire plaisir avec. »

Au jour d’aujourd’hui, Typhaine Laurance déclare que « comme l’an dernier et comme toutes les années précédentes, je prendrais les courses les unes après les autres. Mais j’ai vraiment hâte de courir avec le maillot tricolore au niveau national et d’en profiter. » Pour conclure, la Bretonne espère « vivre une saison aussi belle que la précédente. »

Partagez !

Dernière mise à jour : le 1 mars 2016 à 23 h 13 min

Ronan Houssin

Créateur du site, rédacteur et photographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.