26 novembre 2020

Et. 8 : Froome joue le contrepied

©ASO/B.Bade

Dans l’arsenal de Chris Froome, ses armes les plus redoutables sont connues depuis longtemps : dominateur sur les chronos, il est aussi quasi-imbattable dans les ascensions quand il est au meilleur de sa forme. Ses adversaires peuvent aussi s’habituer à voir le leader de Sky passer à l’action en descente, un exercice qu’il maîtrise aussi à la perfection au vu de sa démonstration du jour.

Dans l’arsenal de Chris Froome, ses armes les plus redoutables sont connues depuis longtemps : dominateur sur les chronos, il est aussi quasi-imbattable dans les ascensions quand il est au meilleur de sa forme. Ses adversaires peuvent aussi s’habituer à voir le leader de Sky passer à l’action en descente, un exercice qu’il maîtrise aussi à la perfection au vu de sa démonstration du jour.

Après avoir salué le travail de ses coéquipiers qui l’ont aidé à anéantir l’échappée de Thibaut Pinot, Rafal Majka et Tony Martin, le tenant du titre a en effet basculé au col de Peyresourde en tête pour plonger sur Bagnères-de-Luchon en trombe et en solitaire, avec une 6ème victoire d’étape à la clé.

Alors qu’une grande offensive était plutôt attendue de sa part en montant demain à la station d’ArcalisFroome devance les prévisions et endosse le Maillot Jaune avec un avantage de 16’’ d’avance sur Adam Yates et Joaquim Rodriguez, qui complètent le podium provisoire. La journée est en revanche une nouvelle fois déficitaire pour Alberto Contador et Thibaut Pinot.

Le résumé de l’étape

Partagez !