Romain Bardet : “Il y aura de réelles opportunités”

Deuxième du dernier Tour de France, Romain Bardet va débuter sa saison 2017 le 14 février à l’occasion du Tour d’Oman. Pour sa troisième participation, le coureur d’AG2R La Mondiale fait figure de grand favori.

Tour de France 2017 - 18/10/2016 - Palais des congres - Paris - France - Presentation du parcours - Thibaut PINOT; Romain BARDET; Christopher FROOME. ©ASO/B.Bade

Deuxième du dernier Tour de France, Romain Bardet va débuter sa saison 2017 le 14 février à l’occasion du Tour d’Oman. Pour sa troisième participation, le coureur d’AG2R La Mondiale fait figure de grand favori.

Comparé aux années précédentes, Romain Bardet fera sa grande rentrée à l’occasion du Tour d’Oman. ” Il n’y a pas eu de changement majeur par rapport aux saisons précédentes, puisque nous travaillons dans la continuité. Nous allons juste un peu plus loin dans la précision des séances d’entraînement, ou par exemple sur les positions, mais ce sont des ajustements” explique-t-il, avant de rajouter “je progresse depuis six ans, et nous savons comment travailler l’hiver pour atteindre un bon niveau à la reprise. J’ai des repères fiables à l’entraînement, et je suis content d’avoir passé un hiver studieux.”

Romain Bardet a terminé 2e du Tour d’Oman en 2016. Photo : Muscat Minicipality/Paumer/Kåre Dehlie Thorstad

Cité parmi les favoris du Tour d’Oman au côté notamment de Fabio Aru ou Rui Costa, Romain Bardet a analysé avec soin le parcours et les différentes étapes. “J’ai bien regardé les étapes et j’ai vu qu’il y avait des difficultés à peu près tous les jours. Une course de six jours c’est le bon format pour accumuler des kilomètres, d’autant que le climat sera agréable, pendant que l’hiver est assez rigoureux cette année en Europe. Je sens qu’il y aura de réelles opportunités de faire la course là-bas, alors ça me donne envie d’accrocher mon dossard.”

Toujours placé au classement général ces dernières années à Oman, le coureur d’AG2R La Mondiale n’en a pas fait pour autant un objectif mais il prendra plutôt le départ afin de prendre ses marques. “C’est avant tout une course de reprise, que j’aborde avec des inconnues. Alors je vais d’abord là-bas pour prendre des marques et vérifier que tout le travail fourni porte ses fruits. Ce sera un point de passage très important : si la montée en pression se passe correctement je devrais être compétitif, y compris pour la gagne.”

Romain Bardet à la présentation du Tour de France 2017. Photo : ASO/B.Bade

En net progression depuis son arrivée dans le peloton professionnel et après une deuxième place au classement général lors du dernier Tour de France, Romain Bardet a hâte dé débuter sa saison. “C’est certain, je me sens à la fois plus fort et plus mûr, après une année 2016 qui a été décisive sur le plan de la confiance. Cette saison, j’ai hâte qu’elle commence mais en même temps je connais la musique. Et je sais très bien qu’il ne faut surtout pas gaspiller son énergie au mois de février. 

Partagez !