Paris-Nice : La troisième étape pour Bennett

Après deux étapes largement dynamisées par le vent, le peloton a évolué à une allure bien plus tranquille sur la route de Moulins-Yzeure, où les deux échappés de l’équipe Delko Marseille, Navardauskas et Fedeli, n’ont jamais eu de réels espoirs de victoire. Leur sort a été scellé par les équipes de sprinteurs qui ont contrôlé la course avant le sprint massif.

Sam BENETT (BORA - HANSGROHE). Photo : A.S.O. / Alex Broadway

Après deux étapes largement dynamisées par le vent, le peloton a évolué à une allure bien plus tranquille sur la route de Moulins-Yzeure, où les deux échappés de l’équipe Delko Marseille, Navardauskas et Fedeli, n’ont jamais eu de réels espoirs de victoire. Leur sort a été scellé par les équipes de sprinteurs qui ont contrôlé la course avant le sprint massif.

Déjà vainqueur sur Paris-Nice il y a deux ans à Châlons-sur-Saône, Sam Bennett a trouvé la formule gagnante pour contrer Dylan Groenewegen, 9e de l’étape du jour mais toujours maillot jaune de l’épreuve, avec 6’’ d’avance sur Michal Kwiatkowski… le champions des sprints intermédiaires sur ce début de Paris-Nice.  “L’étape était moins difficile que les deux précédentes où Groenewegen était imbattable, aujourd’hui tout s’est bien déroulé pour moi. Mes coéquipiers ont fait un excellent travail, ils ont parfaitement manoeuvré dans le dernier kilomètre pour me placer idéalement.”

 

Partagez !