Tour de Bretagne : Un goût d’inachevé pour Maxime Daniel

Les efforts de Maxime Daniel auraient pu être anéantis à quelques mètres de la ligne d’arrivée.

Maxime Daniel leader du classement des sprints intermédiaires. Photo : Arkéa-Samsic

Remportée au sprint par Manuel Belletti (lire ici), la première étape du Tour de Bretagne laisse un goût d’inachevé à Maxime Daniel. Après avoir disputé les sprints intermédiaires, le coureur d’Arkéa-Samsic occupe la troisième place du classement général.

“A 800 m de la ligne, un coureur tombe devant moi et m’envoie sur le trottoir. J’ai évité les poubelles mais j’ai dû mettre pied à terre, résume Maxime Daniel. A ce moment là, je n’avais plus qu’un objectif : finir avec l’arrière du peloton pour ne pas perdre de temps. J’ai fait les bonifs toute la journée, je ne voulais pas m’être battu pour gagner des secondes puis les perdre bêtement dans la dernière ligne droite.”

Frustré, c’est la situation dans laquelle se trouvait Maxime Daniel à l’arrivée à Inzinzac-Lochrist. “J’avais les jambes pour faire un bon sprint mais j’ai envie de retenir le positif, la forme est là.” Le coureur d’Arkéa-Samsic a loupé une opportunité de lever les bras, mais cet échec pourrait lui servir pour la suite des épreuves. “Je ne jouerai pas de malchance tous les jours, on va me revoir sur ce Tour de Bretagne.”

Partagez !