Championnat de France : Thibault Guernalec s’attend à vivre un chrono horrible

Ce jeudi après-midi, Thibault Guernalec devra se battre contre le chronomètre et la chaleur caniculaire. Capable de bien gérer ses efforts, le coureur d’Arkéa-Samsic vise une place dans le Top 15.

Thibault Guernalec sera au départ du championnat de France du contre-la-montre ce jeudi. Photo : Fabyluce

Blessé à la cheville au mois d’avril durant le Tour de Bretagne, Thibault Guernalec retrouve des sensations depuis la fin du Tour de Savoie Mont-Blanc. “Revenir à un niveau correct en course a pris un mois et demi, relate le coureur de la formation Arkéa-Samsic. J’ai le moral car je me sentais mieux la semaine dernière.”

Ce jeudi 27 juin, Thibault Guernalec sera au départ du contre-la-montre du championnat de France. En Loire-Atlantique, le Breton devra se battre contre le chronomètre et la chaleur qui devrait avoisiner les 40 degrés durant l’après-midi. “Le parcours est destiné aux spécialistes de l’effort solitaire. Ce sera roulant avec de la difficulté dans le final. Mon objectif sera de retrouver les sensations que j’avais à l’Etoile de Bessèges en début d’année sur le contre-la-montre.

Trente-quatrième lors du contre-la-montre l’an passé à Mantes-la-Jolie, Thibault Guernalec espère mieux cette année dans les Pays de la Loire. “Sur un Championnat de France, c’est dur de prédire un résultat mais un Top 15 serait bien, si je peux faire encore mieux forcément ce sera mieux.” Mais le coureur d’Arkéa-Samsic sait qu’il en est capable car le contre-la-montre il apprécie plutôt bien. “Le chrono est un effort qui m’intéresse : il faut trouver son rythme et ne pas subir le rythme des autres. Il y a tout un protocole à suivre pendant l’échauffement. Dans ma tête, j’imagine toujours que je vais vivre quelque chose d’horrible dans la douleur. Une fois sur le vélo, ça fait toujours moins mal que ce que j’avais imaginé. C’est psychologique, c’est ma technique !”

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Merci de saisir les caractères de l'image Captcha dans le champ ci-dessus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.