29 octobre 2020

Pascale Jeuland victime d’un déclassement

Alors qu'elle parlait de son épreuve du scratch avec les journalistes et de sa médaille de bronze, Pascale Jeuland a reçu un coup de téléphone du collège des commissaires pour lui annoncer qu'elle était déclassé suite à une faute lors du sprint.
©Ronan Houssin

[dropcap]A[/dropcap]lors qu’elle parlait de son épreuve du scratch avec les journalistes et de sa médaille de bronze, Pascale Jeuland a reçu un coup de téléphone du collège des commissaires pour lui annoncer qu’elle était déclassé suite à une faute lors du sprint. 

“Oui c’est dur de ne pas avoir de médaille, mais je garde quand même le souvenir d’avoir réalisé une très bonne course. J’ai  eu la joie d’avoir la médaille bronze durant quelques instants, mais c’est le règlement même si je ne sais pas exactement où j’ai fais l’erreur. Les sprinteurs français sont devenus champion du Monde à la suite du déclassement donc chacun son tour de connaître la joie pour eux et la tristesse pour moi. C’est le jeu et pour moi je reste 3e même si je n’ai pas la médaille. C’est dommage d’avoir cru que j’étais 3e, j’aurais préféré directement savoir que j’avais été déclassé, mais c’est le jeu. Je ne suis pas en colère car je sais que j’ai réalisé une grosse course et je suis vraiment satisfaite de mon retour.” 

Partagez !