27 septembre 2020

Bretagne-Séché Environnement annonce trois noms

Après avoir annoncé la présence de Pierrick Fédrigo, Eduado Sepulveda et Anthony Delaplace sur les routes du Tour de France, Emmanuel Hubert et le staff de Bretagne-Séché Environnement ont dévoilé trois nouveaux noms ce mardi midi.

Après avoir annoncé la présence de Pierrick Fédrigo, Eduado Sepulveda et Anthony Delaplace sur les routes du Tour de France, Emmanuel Hubert et le staff de Bretagne-Séché Environnement ont dévoilé trois nouveaux noms ce mardi midi.

 

[dropcap]À[/dropcap] un mois du Grand Départ du Tour de France, Emmanuel Hubert et le staff de Bretagne-Séché Environnement ont décidé d’annoncer trois nouveaux noms. Les coureurs concernés sont Brice Feillu, Arnaud Gérard et Florian Vachon.

Au jour d’aujourd’hui, il reste trois places à attribuer dans la sélection pour le Tour de France, les coureurs seront désignés au plus tard le soir du championnat de France.  Les coureurs pouvant encore prétendre à une place dans l’équipe sont Frédéric Brun, Romain Feillu, Armindo Fonseca, Florian Guillou, Yauheni Hutarovich, Christophe Laborie et Pierre-Luc Périchon.

[divider]Les réactions à l’annonce des sélections

Brice Feillu: « Je suis heureux d’être retenu pour le Tour à un mois du départ. Je sais ce qu’il reste à faire pour y arriver dans la condition nécessaire, pas forcément à cent pour cent d’ailleurs d’entrée, mais pas loin. Ma 16è place de l’an dernier ne me met pas forcément de pression. Bien sûr, je rêve de faire mieux. Mais, même si on a encore du temps avant de voir ça, je peux être aussi appelé à épauler Eduardo (Sepulveda) s’il est placé au général. Je pourrai aussi me focaliser sur quelques étapes… »

Arnaud Gérard : « Je suis Breton, je porte les couleurs de ma région et le Tour passera trois jours en Bretagne… C’est donc une belle satisfaction d’être retenu. Mais j’apprécie sur tout la confiance d’Emmanuel Hubert et du staff. L’équipe est montée d’un cran cette année, il est valorisant d’être intégré à une première sélection de six coureurs pour le Tour. En y revenant l’an dernier, six ans après une première expérience, j’ai pu apprécier ce que le Tour offre pour la suite de la saison. J’étais super bien en août. Et même si je manque un peu de résultats cette année, je sens qu’il m’a permis de progresser, encore. »

Florian Vachon : « Il est important de ressentir la confiance d’Emmanuel Hubert et du staff. Je suis heureux à l’idée de disputer mon deuxième Tour de France. L’expérience de l’an dernier va m’être très utile, notamment pour mieux appréhender la dimension de l’événement. En 2014, j’ai vraiment eu l’impression de subir les dix premiers jours, avant de me retrouver ensuite. Je devrais savoir mieux gérer mes efforts cette fois, être plus pertinent dans mes choix. »

 

Partagez !