24 octobre 2020

Thomas Boudat fait le point après la première journée de l’omnium

Classé 3e après les trois premières épreuves de l'omnium, Thomas Boudat est revenu sur sa première journée de compétition dès l'arrivée d'une élimination, où il a fallu la photo-finish pour savoir qui de Elia Viviani ou Thomas Boudat s'était impos, et c'est donc l'italien du Team Sky qui a franchi l'arrivée avec une demi-roue d'avance sur le français.
Thomas Boudat lors de la poursuite individuelle. © Ronan Houssin

[dropcap]C[/dropcap]lassé 3e après les trois premières épreuves de l’omnium, Thomas Boudat est revenu sur sa première journée de compétition dès l’arrivée d’une élimination, où il a fallu la photo-finish pour savoir qui de Elia Viviani ou Thomas Boudat s’était imposé, et c’est donc l’italien du Team Sky qui a franchi l’arrivée avec une demi-roue d’avance sur le français.

“C’est le cercle vicieux, cela fait trois fois que je termine troisième, maintenant place à de nouvelles choses positives en élimination. Je suis content d’avoir fait un résultat comme celui-là du fait qu’il y a du beau monde sur l’omnium et que je n’ai pas eu une tactique parfaite. Finir 2e ce n’est pas minable surtout derrière Elia Viviani. J’aurais aimé gagner devant mon public, mais j’ai déjà eu les acclamations donc c’est une petite victoire. Ce soir, on est encore 10 à pouvoir remporter le titre, tout dépendra de la manière dont la course aux points se déroulera. Je fais un bon bilan de cette première journée, même si je n’ai gagné aucune épreuves pour l’instant. J’espère ne pas perdre trop de points lors des deux épreuves chronométrées, et sur la course aux points je pense que j’ai les moyens de faire une bonne opération. L’objectif est les Jeux de Rio l’an prochain.”

Partagez !