©Camille Laroche

Charles Herbert : “Il faut encore travailler dur pour devenir pro”

A la rencontre de

Arrivé au Vendée U en début de saison, Charles Herbert a accepté de répondre aux questions de www.lactuducyclisme.fr. Il parle notamment de ses premiers pas dans l’équipe vendéenne et de son rêve de devenir coureur professionnel comme ce fut le cas pour de nombreux membres de l’équipe Vendée U.

©Camille Laroche
©Camille Laroche

[dropcap]A[/dropcap]ttiré par le vélo à l’âge de 12 ans grâce au “Tour de France”, Charles Herbert a rejoint la formation Vendée U en début de saison et il explique que “l’ambiance est très bonne dans l’équipe et grâce à ça, une dynamique positive tire le groupe vers le haut et c’est très motivant.” Charles Herbert rajoute que contrairement aux années précédentes “l’approche des courses est totalement différente. Avec le Vendée U, on a la chance de participer à des belles épreuves Espoirs et également à des courses 2.2. Pour l’apprentissage et la formation, c’est un avantage non négligeable.”

Concernant les entraînements, le coureur de Vendée U explique que toutes les semaines sont différentes puisque cela dépend “des courses que je prépare ou que je viens de faire. Par exemple, après une course par étapes, je vais avoir besoin de récupérer donc ça ne sera pas le même entraînement que si je ne cours pas le week-end.” 

Actuellement étudiant en BTS Négociation et Relation Client, Charles Herbert annonce que sa priorité actuelle est “d’assurer mes études avec l’obtention de mon BTS. Etre au Pôle Espoirs des Pays de la Loire me permet de bénéficier d’un emploi du temps aménagé ce qui me permet de jumeler le sport et les études.” Comme bon nombre de coureurs, Charles Herbert rêve de passer pro mais pour cela “il faut encore travailler dur pour y parvenir…”

Partagez !