23 septembre 2020

Maxime Jolly : “Plusieurs belles victoires à mon palmarès”

©Camille Laroche

35e du championnat de France de cyclo-cross dans la catégorie Cadets, Maxime Jolly a répondu aux questions de www.lactuducyclisme.fr il y a quelques jours. Ce week-end il était présent au Challenge Thomas Voeckler, épreuve où il a pris le maillot rouge du combiné le samedi et le maillot blanc de meilleur jeune le dimanche.

35e du championnat de France de cyclo-cross dans la catégorie Cadets, Maxime Jolly a répondu aux questions de www.lactuducyclisme.fr il y a quelques jours. Ce week-end il était présent au Challenge Thomas Voeckler, épreuve où il a pris le maillot rouge du combiné le samedi et le maillot blanc de meilleur jeune le dimanche.

©Camille Laroche
©Camille Laroche

[dropcap]A[/dropcap]près avoir passé l’hiver dans les sous-bois, Maxime Jolly annonce que son début de saison sur route “c’est plutôt bien passé. J’ai eu la chance de participer à belles courses telles que le Trophée Madiot ou les manches de l’inter-région. J’ai réussi à obtenir des bonnes places dans les classements et j’ai récemment remporté ma première victoire.” En parlant de victoire, le coureur du VC Challandais explique avoir “plusieurs belles victoires à mon palmarès. Il y a quelques semaines, je suis devenu champion régional du contre-la-montre par équipes et celle-ci était très belle étant donné qu’elle était partagée avec les copains du club.” 

Maxime Jolly se rappelle que quand il faisait ses premiers pas dans le cyclisme “mon père passait me prendre pour aller faire un tour et à ce moment-là j’étais heureux.” Mais comme tous sportifs, il a également connu des mauvais moments et à ce sujet il se souvient que “lors de la 1ère manche de Coupe de France de cyclo-cross à Besançon, je partais en 2e ligne et après 300 mètres, un coureur est venu me serrer contre les barrières du coup j’ai été obligé de mettre pied à terre et quand j’ai pu repartir j’étais déjà très loin.”

Avant chaque course, Maxime Jolly aime avoir “le temps de me préparer. J’aime aussi être là en avance pour avoir le temps de m’échauffer et prendre le départ l’esprit tranquille.” Et concernant la suite de la saison, il ne se fixe pas d’objectifs particuliers puisqu’il va “prendre les courses comme elles viennent. J’aurais plus des objectifs pour le cyclo-cross étant donné je souhaite bien faire dans cette discipline cet hiver.”

Partagez !